Vue d’ensemble

Le but de ce site est d’y proposer à la fois des cartes pour aider à se retrouver dans les différentes régions, un glossaire pour rappeler le nom des lieux et des personnages. Quelques images s’y grefferont pour le plaisir. Ce message d’accueil est la vitrine, la charpente du site: si des actualités sont proposées elles apparaitront plus bas!

Les titres: le roman s’appelle “Il n’en restera qu’un”, il est séparé en 2 tomes; tome 1 “sur le fil de l’espoir”, tome 2 “chaos des chemins”.

Les livres sont édités chez Amalthée , distribués par Hachette et en vente sur de nombreuses plateformes (format papier broché puis format epub -ou autre- pour liseuse) , les 2 tomes sont vendus dès maintenant, ils forment le roman à eux deux. Les liens suivants pointent en général sur le tome 1, trouver le 2 devient un jeu d’enfant (la liste n’est pas exhaustive).

  • https://www.fnac.com/ia8985851/Christine-Rilba
  • https://www.decitre.fr/auteur/9026218/Christine+Rilba
  • https://www.amazon.fr/nen-restera-quun-Sur-lespoir/dp/2310042757
  • https://www.cultura.com/il-n-en-restera-qu-un-tome-1-sur-le-fil-de-l-espoir-9782310042758.html
  • https://www.editions-amalthee.com/catalogue-livres-editions-nantes/science-fiction-fantasy/il-nen-restera-quun-tome-i-sur-le-fil-de-lespoir/
  • https://www.gibert.com/il-n-en-restera-qu-un-tome-2-chaos-des-chemins-11347758.html
  • https://www.espacetemps.com/livre/15885972-il-n-en-restera-qu-un-tome-1-sur-le-fil-de-l-e–christine-rilba-amalthee
  • https://www.librairielabuissonniere.com/livre/15984854-il-nen-restera-quun-tome-i-sur-le-fil-de-les–christine-rilba-editions-amalthee

Les deux tableaux qui constituent l’entrée du site sont des évocations pouvant rappeler Altacrecce et Mayanecchu (deux cités du roman).

A noter qu’il n’y aura pas de commentaires ni de suivi des personnes qui viennent consulter le site. Vous pouvez passer par l’éditeur ou m’envoyer un message privé sur mon profil facebook.

Néanmoins je remercie les personnes qui m’ont envoyé des messages de soutien!

La page du glossaire est rédigée dans l’idée de ne pas donner d’informations susceptibles de divulgâcher le roman, vous constaterez donc que le choix des noms et mots étranges n’y est pas expliqué.

Un résumé?

Résumé du roman :

Roman de science fiction, « Il n’en restera qu’un » se présente en 2 grands tomes « Sur le fil de l’espoir » et « Chaos des chemins » . Dans le premier tome, deux humains découvrent une nouvelle planète et se séparent très vite, dans le second le déroulement des menaces pesant sur le principal locuteur s’accélère et d’autres personnages passent sur le devant de la scène.

Quand l’un s’engage raisonnablement sur le chemin de cités souterraines autonomes, l’autre suit une intuition qui la conduira loin  à la rencontre d’une civilisation qu’elle peinera à comprendre.

Le lecteur est plongé dans des paysages extrêmes, il voit une faune et une flore qui l’entraînent ailleurs ; il suit les choix des protagonistes dans ces civilisations juxtaposées que l’avenir pourrait amener à se heurter.

Le récit s’attache à accompagner bien souvent les réflexions du personnage principal confronté sans mode d’emploi à un monde nouveau. Conditions difficiles, formes de vie différentes, évolutions sociétales très humaines ou améliorées viendront sans relâche remettre en question sa pensée terrienne, mais aussi relativiser ou renforcer l’importance de ses connaissances d’origine.

Tout au long de cette chronique de fond, d’autres pépites éclairent le texte : la musique y tient un rôle qui apporte souvent de la joie, une réflexion critique sur le jeu des religions y prend un relief vital, nos civilisations terriennes reçoivent quelques bons coups de griffes.

Une présentation de la démarche:

C’est un livre que j’ai écrit pour me faire plaisir en premier lieu. Une évasion truffée de rebondissements qui prend place dans un monde humain, rempli donc d’espérances autant que de lourds travers. L’adaptation y est un maître mot.

Je n’ai pas fait la part belle aux intrigues de cour ou sordides trahisons chez des gens de pouvoir ; ni à de faciles notions de prophéties ou de prédétermination de classes auxquelles les personnages finiraient par se plier comme dans un certain nombre de roman du genre. De ce fait cela me semble en faire un texte atypique aujourd’hui qui donc pourrait passionner des lecteurs à la recherche d’un écart ou d’un peu de renouveau dans le genre.

Les dispositions du monde que j’ai imaginé ont conduit le fil de l’histoire à parts égales avec l’évolution de ma pensée personnelle entre ces années où j’avais jeté les premières bases de cette dilogie et celle où j’ai décidé qu’elle pouvait, pourquoi pas, présenter un intérêt pour des lecteurs ! L’observation nous apprend que ces grandes religions monothéistes qui ont baigné notre histoire s’accommodent très bien des défauts humains qu’elles prétendent juguler tout en piétinant souvent la notion de responsabilité et la tendance parfois naturelle à l’empathie. Elles renforcent une crédulité dangereuse, et ce roman tente de mettre la lumière sur ces points tout en montrant que la spiritualité n’est pas affaire de religion.

Initiatique : cet épithète caractérise ce chemin qui me tient à cœur vers la déconstruction d’influences néfastes. La route en paraît infinie.

Des menaces sur les équilibres sociétaux forment une ossature de ce récit, mais n’est-ce-pas exactement ce que vivent les hommes à chaque pas ? L’Histoire est-elle uniquement dans les mains des âmes les plus noires, comme le traitement de l’actualité voudrait souvent nous le faire accroire ?

Quelle joie aussi de suivre des pistes qui ne mèneront pas bien loin, cassant ce schéma typique de ces romans où il faudrait lire les chapitres impairs et les chapitres pairs séparément pour suivre pleinement les intrigues jusqu’à un point de convergence parfois si prévisible ! J’ai aimé aussi inclure quelques histoires courtes type “mini-polar” dans l’histoire de certains personnages : elles sont plus importantes dans les contrées où les hommes vivent en vase clos plus de la moitié de l’année.

La musique y tient un rôle clef, comme il me semble qu’elle joue souvent un rôle important dans nos vies, aussi j’ai choisi de suivre une voie musicale en parallèle des aventures des personnages. Elle donne de la légèreté, du relief, de la joie à l’ensemble.

Je ne sais s’il est utile de préciser que la décision de poursuivre le projet jusqu’à l’édition n’est venue que bien après la rédaction!

Journée rencontre/dédicace

Samedi 14 mars à la librairie l’Attrape-Rêves (15 place Mercadieu à Muret), je serai là pour vous rencontrer de 10h à 18h. (cette affiche a été réalisée chez Amalthée Editions pour afficher partout: dans les bibliothèques, sur les murs, chez les libraires…)